Message de la direction

Viser l’essentiel

L'année écoulée a été une année de transition pour le Partenariat canadien pour le rétablissement après un AVC (PCRA) de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC. Après des années d'investissements dans l'infrastructure, le renforcement des capacités et les solides résultats de recherche, nous nous sommes demandés : Comment combler les lacunes et accélérer la science? Comment pouvons-nous avoir le plus grand impact sur rétablissement après un AVC dans les plus brefs délais? Quels changements devons-nous apporter en tant qu'organisation pour mieux répondre aux besoins des Canadiens?

Nous avons interrogé nos scientifiques. Nous avons consulté des chefs de file de la recherche. Et, nous avons fait un remue-méninges. En août 2018, nous avons présenté notre plan à un groupe d'experts internationaux d'Europe, des États-Unis et d'Australie - qui, après un examen rigoureux, ont validé nos idées et nous ont encouragés à innover et à prendre de nouvelles directions.

Sous la direction de la PDG Katie Lafferty et du directeur scientifique le Dr Dale Corbett, le PCRA a mis les dernières touches à un nouveau plan stratégique et opérationnel triennal qui vise à :

  • améliorer l'accès aux thérapies de rétablissement par le changement des systèmes;
  • injecter des fonds essentiels dans des recherches ciblées qui changent la donne ;
  • tirer parti de l'infrastructure du PCRA pour être fins prêts à lancer de nouveaux essais cliniques ;
  • améliorer notre programme de formation et de mentorat en ajoutant des ingénieurs, des spécialistes des technologies et des sciences sociales et
  • rationaliser notre structure organisationnelle avec des leaders triés sur le volet qui supervisent chaque priorité stratégique dans le cadre d'un nouveau Conseil de direction.

Dans le même temps, la transition vers un nouveau plan s'accompagne d'un changement de personnel pour notre organisation. Après avoir dirigé le PCRA en tant que directeur scientifique pendant près d'une décennie et une carrière de 40 ans dans le domaine de la recherche, le Dr Dale Corbett prend sa retraite en septembre. En même temps, Barry Cracower accède au poste d'ancien président du conseil après six ans à la présidence. Nous leur sommes redevables de leur leadership.

La direction scientifique du PCRA sera confiée à deux cliniciens-chercheurs reconnus et respectés qui sont bien connus dans le milieu de l'AVC au Canada. Le Dr Andrew Demchuk, neurologue spécialisé en AVC et directeur du programme de l'AVC de Calgary, et le Dr Sean Dukelow, physiatre et neuroscientifique de l'Université de Calgary/Institut Hotchkiss du cerveau, coprésideront notre nouveau Conseil de direction. En plus des experts à la fine pointe du rétablissement post-AVC, le conseil sera composé de personnes qui ont vécu l'expérience de l'AVC et de nos partenaires, qui ont réaffirmé leur engagement et leur implication dans le PCRA au cours des trois prochaines années. Au niveau du conseil d'administration du PCRA, Rod McKay, ancien président du conseil d'administration de Cœur et AVC, succédera à Barry Cracower à titre de président.

Restez à l'affût des mises à jour sur le travail du Conseil de direction dans nos bulletins mensuels et visitez régulièrement notre site Web pour connaître les dernières nouvelles et les événements récents. Entre-temps, nous vous encourageons à poursuivre la lecture de notre rapport annuel afin d'en apprendre davantage sur les réalisations du monde de la recherche au PCRA au cours de la dernière année et les efforts inlassables déployés pour améliorer la vie des personnes vivant avec les séquelles d'un ACV. Vous constaterez que nous visons l'essentiel.

De gauche à droite : Barry Cracower, président du conseil d’administration, Katie Lafferty, chef de la direction et Dale Corbett, directeur scientifique.
De gauche à droite : Barry Cracower, président du conseil d’administration, Katie Lafferty, chef de la direction et Dale Corbett, directeur scientifique.

Nous finançons des recherches ciblées qui améliorent la qualité de vie.

Améliorer la vie. Favoriser le rétablissement. Réduire les handicaps des plus de 412 000 Canadiens qui vivent avec les séquelles à long terme d'un AVC.

Dans les universités et les hôpitaux du pays, notre recherche est axée sur les domaines où elle aura le plus d'impact, allant de la recherche scientifique sur les cellules à la robotique, en passant par la stimulation cérébrale et l'exercice. Nous apportons notre soutien au lancement d'idées novatrices et, en 2018, nos investissements ont permis d'obtenir 3 millions de dollars de financement à effet levier grâce à des subventions catalyseurs en plus de produire des dizaines d'articles scientifiques.

Quelques faits saillants de 2018-2019 :

  • Un essai clinique dans sept sites visant à déterminer la dose optimale d’exercice appelé DOSE (Determining Optimal post-Stroke Exercise) a révélé que les patients aux premiers stades de l'AVC récupèrent mieux après avoir reçu des doses de marche plus intenses. Le protocole de l'essai a été publié dans l'International Journal of Stroke; deux autres publications sont issues de ce projet et deux autres encore sont en préparation. Les résultats préliminaires de l'étude ont été présentés à la Conférence internationale sur l'AVC en février. L'essai a grandement contribué à une subvention de 2,5 millions de dollars de la Fondation des IRSC attribuée à la Dre Janice Eng de l'Université de la Colombie-Britannique.
  • Une étude randomisée menée auprès de 68 patients ayant subi un AVC a révélé que l'entraînement musculaire est la composante d'exercice la plus négligée après un AVC et qu'il devrait être combiné à l'entraînement aérobique pour maximiser la récupération métabolique, cardiorespiratoire et musculaire après un AVC. Malgré une réduction de 40 % de l'entraînement aérobique, le groupe qui a reçu un entraînement combiné d'aérobie et de résistance a connu des améliorations similaires de la mobilité et des améliorations identiques ou supérieures de la forme cardiorespiratoire.
  • Le premier essai clinique mettant à l'épreuve une nouvelle combinaison d'exercices aérobiques et d'entraînement cognitif a montré que les patients d'AVC chronique ayant reçu l'approche combinée ont réalisé d'importants gains en matière de récupération cognitive. Quatre-vingt-dix-sept personnes ont fait l'objet d'un dépistage et 60 ont participé à l'étude, qui comportait des traitements de réadaptation trois fois par semaine pendant 10 semaines. La recherche, dirigée par la Dre Michelle Ploughman de l'Université Memorial, a démontré qu'avec une intervention adéquate (suffisamment ciblée et intense), il est possible de poursuivre le rétablissement chez les patients d'AVC chronique. L'étude financée par le PCRA, qui a duré deux ans et demi, a été publiée dans le numéro de mars 2019 de Neurorehabilitation & Neural Repair.
  • Les Drs Diane Lagace et Jean-Claude Béïque du PCRA ainsi que leur équipe du Département de médecine cellulaire et moléculaire et de l'Institut de recherche sur le cerveau de l'Université d'Ottawa, y compris le Dr Timal Kannangara, principal auteur et boursier postdoctoral, ont publié en novembre 2018 dans Stem Cell Reports une importante recherche qui montre que les cellules souches du cerveau adulte peuvent se déplacer vers le site des lésions cérébrales et y devenir des neurones. Ces résultats suscitent l'enthousiasme quant à la capacité des cellules souches d'améliorer le rétablissement après un AVC et soulignent de nouvelles voies convaincantes pour la recherche sur l'AVC - notamment, comment augmenter le nombre de ces neurones immatures et maximiser leur incorporation aux réseaux du cerveau. La réalisation de ces objectifs pourrait faire des cellules souches des acteurs importants de la réadaptation post-AVC. Pour en savoir plus, cliquez ICI.
French FLOW Trial Chart
 
Avec l'appui de Brain Canada, nous avons établi une infrastructure d'essais cliniques pour appuyer les essais de réadaptation et de rétablissement partout au Canada. Notre premier essai national, appelé FLOW, dirigé par le Dr Mark Bayley du Toronto Rehabilitation Institute et la Dre Janice Eng de l'Université de la Colombie-Britannique, est en voie de réalisation et comprend le recrutement de 176 patients victimes d'un AVC dans huit établissements pour déterminer si un antidépresseur commun administré en association avec un nouveau programme d'exercices peut prolonger la période opportune pour la récupération après un AVC et améliorer les résultats. D'autres essais sont également en cours dans la plateforme de recherche.

Nous investissons dans de nouvelles technologies pour combler les lacunes et offrir des thérapies.

Téléréadaptation

Le PCRA s'est engagé à combler les lacunes, à militer en faveur d'un meilleur accès aux thérapies et à aider à trouver des façons nouvelles et novatrices d'assurer la réadaptation. Une étude quinquennale de 1,3 million de dollars portant sur six projets de téléréadaptation du PCRA avec plus de 300 Canadiens participant dans 10 villes a révélé que la technologie est efficace pour offrir une thérapie post-AVC aux personnes vivant dans les régions rurales et éloignées du Canada. Les résultats ont été publiés dans le Journal of Telemedicine and E-Health.

« Les interventions de téléréadaptation ont un grand potentiel pour accroître l'efficacité et l'accès à la thérapie post-AVC », affirme l'auteur principal, le Dr Robert Teasell, de l'Université Western de London, en Ontario. « Nos recherches soulignent que de nombreuses études ont montré que la téléréadaptation est comparable ou même plus bénéfique que les programmes de réadaptation traditionnels. »

Robotique et stimulation du cerveau

À l’Institut Hotchkiss du cerveau de l’Université de Calgary, le PCRA a appuyé cette année une recherche de pointe à l’aide de la robotique et de la stimulation du cerveau visant à faciliter l’apprentissage et favoriser le rétablissement post-AVC.

  • La Dre Cherie Kuo, boursière postdoctorale au laboratoire du Dr 'Adam Kirton, a étudié la cartographie robotique de la motricité et les mesures SMT de la plasticité interventionnelle chez les enfants ayant subi un AVC périnatal et a rédigé cinq articles sur le sujet.
  • La Dre Jennifer Semrau, boursière postdoctorale au laboratoire du Dr Sean Dukelow, a étudié l'évaluation robotique de la fonction sensorimotrice, y compris l'apprentissage, et publié cinq articles. Elle s'est récemment jointe à la faculté de l'Université du Delaware.
  • Adrianna Giuffre, candidate au doctorat travaillant avec le Dr Kirton, a dirigé des projets de stimulation transcrânienne axés sur l'amélioration de l'apprentissage moteur par la cartographie et l'imagerie motrices pour explorer les mécanismes d'application chez les enfants victimes d'AVC. Elle est l'auteure de trois articles et a récemment reçu une prestigieuse bourse Vanier.
  • Alexa Keeling, candidate à la maîtrise ès sciences, a travaillé sur un projet avec le Dr Dukelow pour mieux comprendre la progression de la réadaptation post-AVC à l'aide de la robotique.

Apps

La trousse iWalk, financée par le PCRA, a été diffusée en septembre 2018 dans le but d’aider les physiothérapeutes à utiliser une approche fondée sur des données probantes pour administrer le test de marche de 10 mètres et le test de marche de 6 minutes aux patients après un AVC. L'iWalk Toolkit comprend un guide, des vidéos et une nouvelle application appelée iWalkAssess. Bien que l'application ait été conçue pour être utilisée par les physiothérapeutes en soins actifs, en réadaptation et en consultation externe, elle est aussi fort utile à d'autres professionnels de la santé et du conditionnement physique qui évaluent la marche après un AVC dans les établissements de soins et de loisirs. Au cours des sept premiers mois, elle a été téléchargée 2 250 fois.
« C'est formidable. Il s'agit clairement de la ligne directrice la plus complète et fondée sur des données probantes qui a été élaborée pour la marche de 10 mètres et la marche de 6 minutes », affirme la professeure Pamela Duncan, une éminente spécialiste en réadaptation post-AVC de la Wake Forest School of Medicine (Caroline du Nord, États-Unis) qui a révisé ce guide. « L'équipe n'aurait pas pu produire un guide plus remarquable. »

Le PCRA finance également ViaTherapy, une application populaire qui offre des interventions de réadaptation fondées sur les meilleures pratiques et les données probantes pour la réadaptation post-AVC des membres supérieurs. Cette année, plus de 20 vidéos ont été ajoutées à l'application. Depuis son lancement en avril 2017, ViaTherapy a été téléchargé 13 250 fois.

Stroke Engine

InfoAVC (Stroke Engine), un moteur de recherche financé par le PCRA est le site incontournable pour obtenir de l'information sur le rétablissement post-AVC – des évaluations aux interventions en passant par l'apprentissage en ligne et plus encore. Le site reçoit environ 12 000 visiteurs par semaine. En 2018-2019, Stroke Engine, sous la direction de la Dre Annie Rochette de l'Université de Montréal, a amélioré son rayonnement sur les médias sociaux et mené un sondage en ligne auprès des utilisateurs dans le but d'améliorer ses contenus. L'équipe de la Dre Rochette a travaillé à un module sur la fatigue post-AVC et à la mise à jour du module d'intervention sur l'aphasie, deux problèmes majeurs auxquels font face les personnes qui se remettent d'un AVC. La mise à jour 2019, financée par le PCRA, des lignes directrices sur l'exercice AÉROBIQUE pour la réadaptation post-AVC a été affichée sur le site Web d'InfoAVC en mars. Lisez-les ici :https://www.strokengine.ca/wp-content/uploads/2019/03/AEROBICS-2019-last-revised-March.pdf

EBRSR.com

La revue de la réadaptation de l'AVC fondée sur des données probantes (Evidence-Based Review of Stroke Rehabilitation -EBRSR), financée par le PCRA, est un examen systématique à grande échelle et mis à jour annuellement de l'ensemble du domaine de la réadaptation de l'AVC qui aide les cliniciens de première ligne, les décideurs, les chercheurs et les enseignants à gérer et à utiliser à bon escient cette masse croissante de données. La 19e édition de l'EBRSR est sur le point d’être terminée. Elle résumera 2 244 essais contrôlés randomisés jusqu'au 1er juillet 2018. Il s'agit de la synthèse de recherche la plus complète au monde sur la réadaptation post-AVC. L'EBRSR appuie les Lignes directrices canadiennes sur les pratiques exemplaires et fournit un soutien précieux à l'application ViaTherapy. En 2018-2019, EBRSR a produit 4 articles révisés par des pairs, 7 résumés publiés, 9 présentations et 15 affiches.

La Dre Hélène Corriveau, de l'Université de Sherbrooke (à gauche), a été invitée par Recherche Canada à faire une présentation le 30 octobre dernier au Caucus parlementaire qui se penche sur la recherche en santé en milieu rural et dans le Nord canadien. (La photo la montre en la compagnie de Hugh Scott de Médicaments novateurs Canada.) La Dre Corriveau a parlé de la téléréadaptation financée par le PCRA et des avantages d'utiliser la technologie pour dispenser des soins aux populations mal desservies.
La Dre Hélène Corriveau, de l'Université de Sherbrooke (à gauche), a été invitée par Recherche Canada à faire une présentation le 30 octobre dernier au Caucus parlementaire qui se penche sur la recherche en santé en milieu rural et dans le Nord canadien. (La photo la montre en la compagnie de Hugh Scott de Médicaments novateurs Canada.) La Dre Corriveau a parlé de la téléréadaptation financée par le PCRA et des avantages d'utiliser la technologie pour dispenser des soins aux populations mal desservies.
L'équipe du Dr Dar Dowlatshahi, chercheur du PCRA à l'Hôpital d'Ottawa, a reçu un prix d'innovation de l'Ontario pour son projet RecoverNow visant à tester une tablette informatique qui pourrait aider les patients d'AVC à se rétablir..
L'équipe du Dr Dar Dowlatshahi, chercheur du PCRA à l'Hôpital d'Ottawa, a reçu un prix d'innovation de l'Ontario pour son projet RecoverNow visant à tester une tablette informatique qui pourrait aider les patients d'AVC à se rétablir. Le financement catalyseur de RecoverNow a été fourni par le PCRA. Pour en savoir plus sur le projet, cliquez ICI : https://ifpoc.org/latest-news/if-awards-2018-winners-announced/#ab4

Nous fournissons des outils pour appuyer l'adoption de programmes d'exercices fondés sur des données probantes afin d'améliorer le rétablissement à long terme.

Le projet Stroke Recovery in Motion (Rétablissement de l'AVC en mouvement), une initiative nationale du PCRA et de Brain Canada visant à promouvoir l'élaboration de programmes communautaires d'exercices pour l'AVC, s'est doté cette année d'une ressource de planification de la mise en œuvre. La rétroaction des intervenants, y compris les coordonnateurs du réseau régional de l'AVC, les physiothérapeutes, les gestionnaires de centres récréatifs et les instructeurs de conditionnement physique, a été très positive. D'autres révisions sont en cours et une version prête à être testée sur le terrain devrait être publiée en septembre 2019. Les cochercheurs et les concepteurs des programmes d'exercices fondés sur des données probantes FAME, Fit for Function et TIME mettent également à jour la formation et le matériel de soutien de leur programme d'exercices. Les chercheurs prévoient inclure 9 à 12 sites d'essai sur le terrain représentant des communautés urbaines et rurales à l'échelle du Canada, y compris des populations autochtones si possible. Les protocoles d'évaluation sont en cours d'élaboration; l'objectif est d'apprendre comment une communauté utilise le planificateur du rétablissement de l'AVC en mouvement et de comprendre son approche de planification, de l'évaluation initiale du besoin d'un programme local à l'engagement des partenaires communautaires, la préparation d'un plan d'affaires, l'affectation des ressources, la préparation au lancement et à la prestation des programmes, l'évaluation du programme et des résultats pour les participants, et les plans de durabilité.

Le projet Stroke Recovery in Motion du PCRA a été présenté dans les médias nationaux en octobre 2018.
Le projet "Stroke Recovery in Motion" du PCRA a été présenté dans les médias nationaux en octobre 2018. À gauche, le Dr Ian Graham, chercheur, Lynne Stacey, conseillère en AVC au PCRA et Katie Lafferty, PDG, dans le quotidien The Ottawa Citizen.

Nous bâtissons un réseau de recherche solide et cohérent.

Une réunion scientifique annuelle très réussie a eu lieu à Gatineau (Québec) en 2018, au cours de laquelle plus de 100 chercheurs et stagiaires ont présenté leurs dernières découvertes et participé à d'importantes activités de réseautage. Parmi les points saillants de la réunion, mentionnons des conférences données par deux éminentes expertes américaines en réadaptation post-AVC, la Dre Teresa Jones de l'Université du Texas à Austin et la Dre Catherine Lang de l'Université de Washington à St Louis.

Ci-dessus, le Dr Sean Dukelow, à gauche, lors de la séance d'affiches de la réunion scienti fique annuelle de 2018.
Ci-dessus, le Dr Sean Dukelow, à gauche, lors de la séance d'affiches de la réunion scienti fique annuelle de 2018.

Lors du Congrès mondial de l'AVC de 2018 à Montréal, le PCRA a aidé à organiser une réunion satellite entre les neurologues spécialisés en AVC et les chercheurs en réadaptation pour discuter de la façon de réunir les communautés de l'AVC en phase aiguë et de la réadaptation post-AVC alors que de nouvelles thérapies (médicaments, cellules souches) sont offertes à des stades qui chevauchent à la fois les phases aiguës et de réadaptation.

La recherche du PCRA a été l'un des points saillants du Sommet d'Ottawa sur l'AVC, ainsi que de la réunion de l'American Congress of Rehabilitation Medicine à Dallas. Les stagiaires du Dr Robert Teasell, chercheur du PCRA, ont remporté de nombreux prix et le Dr Teasell a reçu le Prix de l’American Congress of Rehabilitation Medicine and National Stroke Association Award in Post Acute Stroke.

Au 11<sup>e</sup> Congrès mondial de l'AVC à Montréal en 2018, la présentation sur la recherche en réadaptation de Dave Corbett, directeur scientifique du PCRA, a fait salle comble. Les chercheurs du PCRA étaient très en vue lors du Congrès, auquel assistaient 2 700  délégués de 91 pays.
Au 11e Congrès mondial de l'AVC à Montréal en 2018, la présentation sur la recherche en réadaptation de Dave Corbett, directeur scientifique du PCRA, a fait salle comble. Les chercheurs du PCRA étaient très en vue lors du Congrès, auquel assistaient 2 700 délégués de 91 pays.
Des ateliers, des programmes de mentorat, des échanges entre laboratoires et des webinaires mensuels (photo ci-dessus) font partie du programme de formation à volets multiples du PCRA.
Des ateliers, des programmes de mentorat, des échanges entre laboratoires et des webinaires mensuels (photo ci-dessus) font partie du programme de formation à volets multiples du PCRA.

Nous formons, finançons et encadrons la prochaine génération d'étoiles de la recherche.

Il ne fait aucun doute que grâce à notre populaire programme SPiN (Stroke Program in Neurorecovery), nos ateliers, nos programmes de mentorat, nos webinaires mensuels et nos échanges entre les laboratoires, nous sommes en mesure de repérer et de former la prochaine génération de chercheurs canadiens étoiles en rétablissement après un AVC. Nouvelle génération qui, en 2018 seulement, a publié 35 communications dans de grandes revues scientifiques, 52 affiches et exposés sur leurs travaux sur les soins aux victimes. Chaque mois, nous présentons le profil de nos stagiaires et leurs recherches dans notre bulletin mensuel.

Parmi les exemples de réussite, mentionnons des personnes comme l'ancien stagiaire du PCRA, le Dr Gergely Silasi, qui est maintenant chercheur du PCRA et professeur adjoint à l'Université d'Ottawa. Le Dr Silasi a établi un modèle murin de l'AVC périnatal et il a utilisé la cartographie optogénétique de la motricité cérébrale pour révéler les différences qui se manifestent dans le cerveau. Ses recherches ont servi de données pilotes cruciales pour une subvention de 250 000 $ sur trois ans de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC et une subvention de 283 000 $ sur quatre ans pour l'infrastructure de la Fondation canadienne pour l'innovation.

Les expériences pilotes du Dr Matthew MacDonald, boursier postdoctoral, ont montré que les rats traités avec des doses quotidiennes d'un mimétique d'exercice avaient considérablement réduit les déficits des membres postérieurs après l'AVC. Sa présentation à la réunion de l'American Society of Neurorehabilitation (ASNR) à San Diego en novembre 2018 a remporté le Prix du président pour la recherche scientifique fondamentale innovante.

Ancien boursier postdoctoral du PCRA, le Walter Swardfager, qui est maintenant chercheur scientifique du PCRA à Sunnybrook et professeur adjoint à l'Université de Toronto, a supervisé une étude de cohorte longitudinale rétrospective portant sur 28 406 patients victimes d'un AVC aigu, la toute première appuyée sur le registre des AVC en Ontario recueilli sur une période de dix ans (2003-2013). Les analyses préliminaires ont révélé que les patients de l'AVC souffrant de dépression avant l'AVC sont 37 % plus susceptibles d'obtenir un congé dans un établissement de soins de longue durée ou de soins continus complexes après un AVC, comparativement aux patients sans dépression. Ces patients sont également 11 % plus susceptibles de mourir dans la période suivant l'AVC. Walter Swardfager a mis à profit le financement catalyseur du PCRA pour obtenir une subvention des IRSC portant sur la neurocognition et le diabète de type 2 dans la maladie des petits vaisseaux (933 300 $) et une subvention de recherche de l'Alzheimer's Association portant sur la neuroinflammation dans les maladies vasculaires (149 985 $US).

Ci-dessus, des chercheurs du monde entier se réunissent à la Table ronde sur le rétablissement et la réadaptation après un AVC organisée par le PCRA en 2018 à Saint-Sauveur, au Québec.
Ci-dessus, des chercheurs du monde entier se réunissent à la Table ronde sur le rétablissement et la réadaptation après un AVC organisée par le PCRA en 2018 à Saint-Sauveur, au Québec.

Nous travaillons avec des collègues du monde entier pour améliorer la recherche et forger de nouvelles collaborations.

Quarante experts en recherche sur la réadaptation post-AVC de huit pays se sont réunis à Saint-Sauveur (Québec) les 20 et 21 octobre pour la 2e Table ronde sur la réadaptation post-AVC. Des chercheurs internationaux – scientifiques cliniques et précliniques de diverses disciplines – ainsi que deux défenseurs des droits des patients d'AVC, ont discuté des dernières données probantes sur les quatre sujets suivants : 1) interventions prêtes pour des essais internationaux de réadaptation post-AVC, 2) réadaptation cognitive, 3) évaluations de réadaptation post-AVC à l'aide de la cinétique et de la cinématique, et 4) connaissances existantes qui peuvent être mises en œuvre maintenant pour améliorer les pratiques exemplaires. Après d'intenses discussions, ces groupes ont jeté les bases d'une série de documents de recommandation de lignes directrices. De plus, on s'attend à ce que les efforts de la Table ronde aident à définir les priorités et les approches futures en matière de recherche à l'échelle mondiale.

Nous sommes guidés par un conseil d'administration engagé et axé sur les compétences (rencontrez-les ICI), dirigés par une équipe de gestion expérimentée (rencontrez-les ICI) et nous sommes des gestionnaires financiers responsables

Nous sommes guidés par un conseil d'administration engagé et axé sur les compétences (rencontrez-les ICI), dirigés par une équipe de gestion expérimentée (rencontrez-les ICI) et nous sommes des gestionnaires financiers responsables.

Pour lire nos États financiers 2018-2019 audités

États financiers anglais États financiers français

Ci-dessus, le PCRA a travaillé avec Cœur et AVC pour sensibiliser les gens aux liens entre l'AVC, le cœur et les troubles cognitifs. Sur la photo ci-dessus, la chercheuse Dre Jodi Edwards et la défenseure des droits des patients Evelyn Greenberg partagent leurs histoires à l'émission matinale CTV Morning Live à Ottawa
Ci-dessus, le PCRA a travaillé avec Cœur et AVC pour sensibiliser les gens aux liens entre l'AVC, le cœur et les troubles cognitifs. Sur la photo ci-dessus, la chercheuse Dre Jodi Edwards et la défenseure des droits des patients Evelyn Greenberg partagent leurs histoires à l'émission matinale CTV Morning Live à Ottawa.

Nous bâtissons une communauté

Nous continuons d'élargir la communauté de recherche sur la réadaptation post-AVC par l'entremise de notre site Web, ainsi que de créer des outils et des ressources en ligne comme Facebook, Twitter et notre bulletin d'information électronique mensuel. Pour en savoir plus ou pour vous abonner, envoyez un courriel à info@canadianstroke.ca

Nos chercheurs partagent leurs découvertes lors de conférences nationales et internationales, de réunions publiques, de webinaires et de visites de laboratoires, dont plusieurs sont soulignés dans nos bulletins.

Nous collaborons aussi étroitement avec notre partenaire Cœur et AVC pour sensibiliser le public à la question de la réadaptation post-AVC. Par exemple, nous avons travaillé en étroite collaboration au rapport du Mois de l'AVC de 2019 qui soulignait les liens entre les cardiopathies, les accidents vasculaires cérébraux et les troubles cognitifs. Les membres du Comité consultatif de la communauté de l'AVC du PCRA ont partagé leurs expériences personnelles dans les médias d'information.

Bâtir la communauté, former la prochaine génération, collaborer avec les meilleurs et les plus brillants et soutenir la recherche qui change la donne, sont au cœur de tout ce que nous faisons. Nous visons l'essentiel pour les personnes vivant avec un AVC et leurs familles.