Outils en ligne : Videos EBRSR Stroke Engine
Nouvelles
Wisdom of Life

Ancienne directrice du PCRA, Mona Nemer, nommée scientifique en chef du Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la nomination de la Dre Mona Nemer en tant que nouvelle conseillère scientifique en chef du Canada. Sa nomination découle d’un processus de sélection ouvert, transparent et fondé sur le mérite.

En tant que nouvelle conseillère scientifique en chef, la Dre Nemer mettra en valeur les sciences et les avantages concrets qui en découlent pour les Canadiens : de nouvelles connaissances, des technologies innovatrices, et des compétences de pointe adaptées aux emplois de demain. Ces innovations et ces nouvelles opportunités sont un élément essentiel de la stratégie du gouvernement qui vise à assurer un avenir meilleur aux familles canadiennes et à faire croître la classe moyenne du Canada.

La Dre Nemer est une chercheure éminente en médecine dont les travaux portaient sur le cœur. Ses recherches étaient particulièrement axées sur les mécanismes liés à l’insuffisance cardiaque et les maladies cardiaques congénitales. Elle a publié plus de 200 articles scientifiques, et ses recherches ont mené à l’élaboration de nouveaux tests diagnostiques pour la détection de l’insuffisance cardiaque et des causes génétiques liées aux maladies cardiaques congénitales. La Dre Nemer a été vice-rectrice à la recherche à l’Université d’Ottawa pendant plus de dix ans. Elle a également siégé au sein de nombreux comités consultatifs et conseils d’administration canadiens et internationaux. En outre, elle est membre de la Société royale du Canada etde l’Ordre du Canada ainsi que chevalière de l’Ordre du Québec.

À titre de nouvelle scientifique en chef du Canada, la Dre Nemer fournira des conseils scientifiques impartiaux au premier ministre et à la ministre des Sciences. Elle fera également des recommandations pour veiller à ce que les données scientifiques du gouvernement soient pleinement disponibles et accessibles au public, et à ce que les scientifiques du gouvernement fédéral restent libres de discuter de leurs travaux. Une fois par année, elle présentera au premier ministre et à la ministre des Sciences un rapport sur la situation des travaux scientifiques du gouvernement fédéral au Canada. Ce rapport sera également rendu public.

 

Faits saillants

  • La Dre Nemer est également chevalière de l’Ordre national du Mérite de la République française, en plus d’être titulaire de doctorats honorifiques qui lui ont été décernés par des universités de la France et de la Finlande.
  • Le bureau de la conseillère scientifique en chef sera hébergé au ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et soutenu par un secrétariat.

Laisser un commentaire