Outils en ligne : Videos EBRSR Stroke Engine
Nouvelles
Wisdom of Life

La carte du cerveau trace le chemin vers le rétablissement

À l’Hôpital pour enfants de l’Alberta, la Dre Cherie Kuo consacre ses journées à produire des cartes tridimensionnelles détaillées de cerveaux d’enfants d’âge scolaire qui ont été victimes d’un AVC.

« La manière dont le cerveau est organisé nous aide à comprendre comment l’enfant répondra aux traitements et à déterminer ceux qui sont susceptibles d’obtenir de meilleurs résultats », dit la chercheure postdoctorale titulaire d’une bourse du PCRA. Cherie Kuo a récemment obtenu un doctorat en kinésiologie et neurosciences à l’Université Columbia (New York).

Le nombre d’enfants avec AVC périnatal vivant au Canada a été établi à environ 10 000. Par AVC périnatal, on entend un AVC qui s’est manifesté peu avant ou après la naissance. Un millier de ces enfants vivent en Alberta.

À l’aide d’un nouveau robot (un fauteuil futuriste relié à un ordinateur), la Dre Kuo recueille des images de haute précision du cerveau en envoyant des impulsions magnétiques imperceptibles au crâne de l’enfant tandis qu’en même temps, des électrodes sur le bras et la main atteints par l’AVC enregistrent les mouvements.

La carte du cerveau établie, l’enfant reçoit des soins de physiothérapie combinés ou non à une stimulation du cerveau afin de rétablir les mouvements du membre affaibli. À la fin du traitement, une autre carte est dressée qui permet de mesurer les améliorations obtenues.

« La carte du cerveau indique de quelle manière les interventions doivent se dérouler », précise Kuo. « La carte de chaque enfant change au gré des améliorations obtenues dans les fonctions. » Les couleurs sur la carte représentent la magnitude des réponses musculaires.

Tout cela paraît fort compliqué, mais pendant que Kuo recueille les données, les enfants passent un bon moment en regardant un film de Disney. Ils reçoivent des prix, des autocollants, une image de leur cerveau et les résultats des traitements lorsque la recherche est terminée, sans oublier les exercices à faire à leur retour à la maison.

Cherie Kuo ne tarit pas d’éloges à l’égard de son directeur de recherche, le Dr Adam Kirton, un neuropédiatre spécialisé en AVC membre du PCRA qui, estime-t-elle, est « le chef de file de ce domaine ». Elle souhaite vraiment que ses cartes ouvrent la voie à un meilleur rétablissement de l’AVC.

Laisser un commentaire