Bien que l'inscription aux essais cliniques soit en attente, tous les sites sont toujours activement à la recherche de participants potentiels.

L'espoir est qu'une fois l'interdiction levée, les participants potentiels identifiés pourraient être sélectionnés pour l'essai FLOW, qui implique une « approche combinée » - le médicament antidépresseur fluoxétine et l'exercice - visant à élargir le moment propice à la récupération pour les personnes souffrant d'un accident vasculaire cérébral chronique. Depuis le début du recrutement en janvier 2019, 338 personnes ont été identifiées pour participer à l'essai FLOW, 75 sont arrivées à la phase de consentement et 46 à la phase de montée en puissance du médicament et sont passées à la phase d'intervention de 12 semaines par l'exercice, et quatre sont arrivées à la phase d'évaluation de six mois.
 
Josie Chundamala de l'UHN est chef de projet de la plateforme de rétablissement CanStroke Recovery Platform. Il y a des coordinateurs d'essai et des chercheurs principaux sur chaque site.
 
Quatre autres études ont été identifiées pour la plateforme de rétablissement CanStroke et se poursuivront lorsque les efforts de recherche reprendront.

Il s'agit notamment de :

  • l'Arm Boot Camp (ABC), dirigé par la Dre Janice Eng à l'UBC, sur quatre sites de la plateforme. L'ABC déterminera la faisabilité d'un programme de traitement qui implique un retour d'information à partir d'un dispositif portable en combinaison avec un programme d'exercices. Il déterminera l'effet qu'il a sur l'utilisation des membres supérieurs affectés par un accident vasculaire cérébral.
  • L'essai RESTORE du Dr Sean Dukelow compare deux intensités de thérapie robotique pour la rééducation. Il sera déployé sur les sites de Calgary et de l'UHN.
  • Cinq des huit sites de la plateforme participeront à l'essai TRAIL. TRAIL (TeleRehabilitation with Aims to Improve Lower Extremity Recovery Post-Stroke) est dirigé par le Dr Mark Bayley au Toronto Rehab et examinera la faisabilité d'un protocole de téléréadaptation des membres inférieurs chez les survivants d'un AVC vivant en communauté, ainsi que l'efficacité d'un protocole de téléréadaptation sur la mobilité fonctionnelle et la déficience des membres inférieurs.
  • Enfin, une étude complémentaire sur la SMT fera partie de l'essai FLOW, qui examinera la valeur ajoutée de la stimulation cérébrale dans l'approche de la thérapie combinée.


Une fois que les choses reviendront à la normale, Josie Chundamala prévoit que les nouveaux essais pourront se dérouler beaucoup plus rapidement car la plateforme est en place, la formation a été faite, les accords de site et de transfert de données existent, et la plateforme de rétablissement CanStroke a permis de mettre les choses sur pied plus facilement et plus rapidement. « Il existe un processus efficace », a-t-elle déclaré. « Nous connaissons les étapes à suivre ». 
 
Pour en savoir plus sur la plateforme de rétablissement CanStroke, contactez Josie en cliquant sur le lien joint à son nom, ci-dessus. Elle pourra répondre à vos questions et vous mettre en contact avec les coordinateurs de site.