Message de la direction

Cette année encore, nous avons opté pour une approche simplifiée dans notre rapport annuel afin de souligner les principales réalisations du Partenariat canadien pour le rétablissement de l'AVC de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC (PCRA) et l'impact que nous avons eu en 2017‑2018.

Il ne fait aucun doute que l'année écoulée a été très occupée. Le PCRA a contribué à l'obtention d'une importante subvention de Brain Canada axée sur l'exercice en milieu communautaire pour le rétablissement après un AVC. Il a reçu l'approbation de Santé Canada d'entreprendre un essai clinique multicentrique pour mettre à l'épreuve une nouvelle approche combinée pour le rétablissement. Et ses chercheurs ont mis à contribution leurs subventions catalyseur pour obtenir plus de 2,2 millions de dollars de financement des Instituts de recherche en santé du Canada.

Mais ceci n'est qu'une petite partie de notre histoire.

Nous avons continué à financer des projets novateurs par l'entremise de notre programme de subventions à effet catalyseur et à soutenir les étoiles montantes de la recherche grâce à nos bourses de stagiaire. Les 184 membres de notre Association nationale des stagiaires ont participé à des webinaires mensuels, à un programme de mentorat très réussi, à des échanges entre laboratoires et à notre populaire atelier sur le rétablissement  neurologique de l'AVC (SPiN). Selon notre suivi, plus de 80 pour cent de nos stagiaires demeurent dans le domaine du rétablissement post-AVC – et ils y font leur marque.

Nous avons insufflé une nouvelle vie à certains de nos comités cette année, y compris le Comité consultatif scientifique externe. Ses nouveaux membres figurent parmi les chefs de file internationaux du domaine du rétablissement post-AVC. Nous avons participé à la Table ronde sur le rétablissement et la réadaptation après un AVC et publié un nombre d'articles importants. Nous avons construit de nouveaux outils et actualisé et élargi ceux qui ont un impact. Par exemple, la 18édition de l'influente Evidence-based Review of Stroke Recovery (EBRSR.com) a été publiée, Stroke Engine/Info AVC a été élargi, et une nouvelle application a été lancée en 2017, appelée ViaTherapy, qui s'est trouvée aussitôt nommée l'une des 5 meilleures applications de réadaptation au monde lors d'une conférence au Royaume-Uni au printemps. 

Nous avons appuyé une réunion nationale de CanStim, une initiative qui réunit des experts en stimulation cérébrale non invasive à l'échelle du Canada, afin de renforcer l'infrastructure et la capacité de mettre en œuvre cette technologie en tant que thérapie de réadaptation auxiliaire pour les survivants d'un AVC.

Le PCRA a été présélectionné dans le cadre d'un processus très concurrentiel consistant à présenter une proposition complète aux Réseaux de centres d'excellence en vue de l’obtention d’une importante subvention de recherche pluriannuelle. Cela a nécessité plusieurs mois intenses de consultation, de planification et de perfectionnement de notre vision pour l'avenir. 

Nous sommes fiers du travail qui a été accompli au cours de la dernière année, et nous nous réjouissons à l'idée de pouvoir continuer pendant encore la prochaine année à avoir un impact et à améliorer la vie des plus de 405 000 Canadiens vivant avec une invalidité de longue durée à la suite d'un AVC. 

 

 

Message from Managment

Barry Cracower                      Katie Lafferty                                Dale Corbett
Président du conseil           Chef de la direction                    Directeur scientifique

Nos recherches catalysent la découverte.

Chaque année, nous offrons des subventions catalyseur et des bourses de stagiaire pour appuyer des idées qui sortent des sentiers battus et des approches novatrices en matière de rétablissement de l'AVC. En 2017-2018, ces subventions ont donné lieu à 20 publications et 58 présentations et ont été publiées dans des revues telles que Neurorehabilitation and Neural RepairStrokeInternational Journal of StrokeJournal of Cerebral Blood Flow & Metabolism, et Neuroimage

Parmi les points saillants de nos subventions à effet catalyseur cette année :
 
La Dre Lara Boyd, de l'Université de la Colombie-Britannique, a utilisé l'imagerie avancée pour cartographier le rétablissement chez 27 personnes atteintes d'une déficience grave du bras au cours des six premiers mois suivant l'AVC afin de déterminer comment les lésions cachées ont un impact sur le rétablissement cognitif et moteur après l'AVC (par lésions cachées l'on entend de petites lésions cérébrales non détectées qui apparaissent comme de minuscules taches sur un scan cérébral). Elle a constaté que ces lésions cachées nuisent considérablement au rétablissement. La Dre Boyd a rédigé trois publications sur les résultats de ces recherches et a donné un effet levier à la subvention catalyseur en obtenant un financement de 670 000 $ des IRSC pour poursuivre ces études.
 
La Dre Jing Wang, de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa, a reçu des fonds de catalyseur du PCRA pour ses travaux axés sur les avantages du préconditionnement des cellules souches afin d'améliorer le rétablissement après un AVC. Ses recherches ont montré que le préconditionnement des cellules souches avec un médicament couramment utilisé contre le diabète, appelé metformine, est une approche efficace qui promet d’améliorer la greffe de cellules à long terme dans le cerveau endommagé par l'AVC et ainsi, la récupération de la motricité globale après l'AVC. Ce travail (et la publication qui s'ensuit) représente un grand pas en avant dans l'optimisation des cellules souches pour la transplantation.
 
La Dre Kara Patterson, du Toronto Rehabilitation Institute, a étudié les avantages de la danse pour améliorer la démarche et l'équilibre après un AVC chez 20 survivants d'un AVC chronique. Elle a démontré dans deux publications que ce genre de programme de réadaptation est sûr et efficace et elle a ainsi obtenu 250 000 $ de financement de la part de Cœur et AVC pour donner suite à ses recherches.

.

Our Research is catalyzing discovery

La Dre Lara Boyd de l’Université de la Colombie-Britannique (à droite dans la photo) a organisé une visite de son laboratoire pour le ministre des Finances Bill Morneau.

 
 
ar 2018

Photo de participants à un programme d'exercices en milieu communautaire en vue du rétablissement de l'AVC. Plus de 80 % des Canadiens survivent à un AVC. La grande majorité des survivants se retrouvent avec des déficits physiques, cognitifs et psychosociaux durables. Au cours des 20 prochaines années, le nombre de Canadiens vivant avec une incapacité due à un accident vasculaire cérébral est prévu doubler.

Nous travaillons à deux essais cliniques multicentriques majeurs financés par Brain Canada sur le rétablissement après un AVC.

S'appuyant sur les investissements précédents, le PCRA a égalé une subvention de 1,5 million de dollars de Brain Canada en 2016 pour créer une infrastructure nationale d'essais cliniques pour la recherche sur le rétablissement après un AVC. En 2018, le PCRA a reçu l'approbation de Santé Canada de mener un essai clinique en utilisant cette plateforme pour tester une thérapie combinée impliquant un antidépresseur et de l'exercice en vue de rouvrir la fenêtre temporelle pour le rétablissement dans le cerveau après un AVC. Sous la direction du Dr Mark Bayley du Toronto Rehabilitation Institute – University Health Network, l'infrastructure (embauche de personnel, élaboration de protocoles d'exploitation normalisés, etc.) est en cours d'élaboration dans huit sites canadiens, le protocole de l'essai a été finalisé, la formation est en cours et le PCRA prévoit commencer à recruter des patients à l'automne 2018.
 
En 2017, le PCRA a aidé le Dr Ian Graham, expert en application des connaissances de l'Université d'Ottawa, à obtenir un financement de 1,2 million de dollars de Brain Canada pour lancer Stroke Recovery in Motion (Rétablissement de l’AVC en mouvement), un effort national visant à mettre en place les programmes communautaires de réadaptation par l'exercice et éprouvés par la recherche du PCRA pour les personnes vivant avec un AVC. Un gestionnaire de programme a récemment été embauché et des réunions ont rassemblé des chercheurs de partout au Canada pour planifier les prochaines étapes.

Nous appuyons un réseau national visant à élaborer et à normaliser des protocoles de stimulation cérébrale afin de favoriser le rétablissement après un AVC.

La Plateforme canadienne d’essais en stimulation cérébrale non invasive (CanStim), appuyée par le PCRA, est un projet ambitieux visant à créer un réseau national multicentrique pour les essais cliniques afin d'étudier l'effet de la stimulation cérébrale sur le rétablissement après un AVC.
 
Sous la direction du Dr Alexander Thiel de l'Université McGill et de la Dre Jodi Edwards, directrice du Brain and Heart Nexus Research Program à l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa, CanStim élabore un protocole consensuel visant l'utilisation de la stimulation magnétique transcrânienne pour la récupération de la fonction motrice. En cas de succès, CanStim offrira une plateforme pour tester d'autres modalités et protocoles de stimulation cérébrale pour le traitement des déficits post-AVC.

canstim

Le Dr Alexander Thiel, neurologue de l'Université McGill, à gauche, et la Dre Jodi Edwards, à droite, du Brain and Heart Nexus Research Program de l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa, sont les chefs de file de l'initiative CanStim.

Nous développons et amplifions des outils pour améliorer les soins à travers le Canada et pour guider les meilleures pratiques à travers le monde.

Info AVC (Strokengine), dirigé par la Dre Annie Rochette à l'Université de Montréal, comprend tous les plus récents outils d'évaluation pour les cliniciens, les données de recherche sur les thérapies de réadaptation post-AVC, les meilleures pratiques et les modules d'apprentissage en ligne. (Par exemple, à ce jour, 188 diplômés ont suivi le cours e-AEROBICS). Le site segmente le contenu pour différents publics, y compris les professionnels de la santé, les patients et les familles. Info AVC reçoit environ 12 000 visiteurs par semaine.

 

 

www.ebrsr.com est dirigé par le Dr Robert Teasell de l'Université Western. L'Evidence-based Review of Stroke Rehabilitation, qui a récemment publié sa 18eédition, alimente la recherche universitaire et guide les meilleures pratiques. L'EBRSR comprend maintenant des examens approfondis de plus de 4 500 études, dont 2 300 essais contrôlés randomisés. Certaines parties de l'EBRSR ont été traduites dans un certain nombre de langues. L'examen fondé sur des données probantes a servi à l'élaboration de lignes directrices sur l'AVC dans des pays du monde entier et a été mis en évidence lors de nombreuses réunions internationales.

L'application ViaTherapy, créée par le Dr Mark Bayley de Toronto Rehab et le Dr Steven Wolf de l'Université Emory, a été lancée en 2017 (pour en savoir plus, visitez viatherapy.org) et a récemment été nommée l'une des 5 meilleures applications de réadaptation à la réunion de l'Association of Chartered Physiotherapists in Neurology (ACPIN) tenue à Manchester, au Royaume-Uni. Jusqu'à présent, 7 750 personnes ont téléchargé l'application sur les magasins iTunes et Google Play. L'application gratuite fournit les meilleures pratiques et des interventions de réadaptation fondées sur des données probantes pour la réadaptation des membres supérieurs atteints par l'AVC. L'équipe de Viatherapy est en train d'intégrer 23 vidéos dans l'application.

 

 

 

 

stroke engine

INFO AVC est le site incontournable pour les interventions et les évaluations en réadaptation post-AVC. Son module d'apprentissage en ligne sur les directives AEROBICS compte 188 diplômés.

 

Plus de 7 750 cliniciens ont téléchargé l'application ViaTherapy, nommée l'une des 5 meilleures applications de réadaptation au monde lors d'une récente conférence au Royaume-Uni.

sadf

Nous dirigeons des collaborations internationales afin d'élaborer des normes et d'améliorer la recherche sur le rétablissement après un AVC.

Le PCRA a été un chef de file dans le cadre d'une initiative internationale appelée Stroke Recovery and Rehabilitation Roundtable (Table ronde sur le rétablissement et la réadaptation après un AVC - SRRR), à laquelle ont participé plus de 60 chercheurs de 15 pays. Le groupe a récemment publié sept documents d'orientation à l'intention du milieu de la recherche. Collectivement, ce groupe définit les meilleures pratiques en matière de recherche sur la réadaptation et le rétablissement post-AVC et trace la voie à de nouvelles approches novatrices pour relever certains des défis les plus complexes.
 
La prochaine réunion de la SRRR se tiendra au Canada à l'automne, immédiatement après le Congrès mondial de l'AVC à Montréal, où l'accent sera mis sur le rétablissement des fonctions cognitives.

asdf

La SRRR, à laquelle participent 60 chercheurs internationaux, tiendra sa deuxième réunion à Québec après le Congrès mondial de l'AVC en octobre. Des membres de la direction scientifique du PCRA, dont les Drs Dale Corbett, Lara Boyd et Janice Eng, participeront à la réunion.

Nous étudions de nouveaux modèles de prestation de soins afin de trouver des moyens d'assurer l'accès à une réadaptation optimale après l'AVC.

Les chercheurs du PCRA ont publié des études basées sur les projets de téléréadaptation que nous avons financés, études qui montrent que la technologie est un moyen viable et efficace de dispenser des soins aux personnes vivant dans les collectivités rurales et éloignées. Nos chercheurs préconisent également un meilleur accès à des soins optimaux (la plupart des gens n'obtiennent pas la quantité ou la durée adéquate de soins de réadaptation), un meilleur flux des patients dans les unités de réadaptation et un meilleur accès aux soins, en particulier pour les personnes vivant dans les collectivités rurales, éloignées et autochtones. De plus, l'étude RecoverNow, financée par le PCRA, qui utilise une technologie à base de tablettes pour administrer l'orthophonie aux patients hospitalisés, a reçu du financement de la part de Cœur et AVC pour un essai clinique multicentrique de plus grande envergure.

Le Dr Dar Dowlatshahi, à droite, chef de site du PCRA à l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa, est le chef de file du projet RecoverNow, qui utilise la technologie des tablettes pour offrir une orthophonie en milieu hospitalier aux patients d'AVC atteints d'aphasie.

asdf

Nous réunissons les meilleures personnes dans le domaine – motivées par la passion d'améliorer les soins dans le contexte d’organisations habiles et efficaces.

Le Comité consultatif scientifique externe, sous la direction du Dr Thomas Carmichael de l'UCLA, a été revitalisé en 2017-2018 avec l’arrivée de nouveaux membres venant d'Australie, de Nouvelle-Zélande, des Pays-Bas et du Royaume-Uni. Le conseil d'administration a ajouté cinq nouveaux membres, dont le Dr Sylvain Charbonneau de l'Université d'Ottawa, Rod McKay l'ancien président de Cœur et AVC Calgary, Debra Lynkowski de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa, le Dr Andrew Demchuk de l'Université de Calgary et Michael Young du Sunnybrook Health Sciences Centre. Le conseil d'administration a également applaudi la nomination de Mme Mona Nemer au poste de conseillère scientifique en chef pour le Canada, Mme Nemer a pris sa retraite en tant que directrice du PCRA à l'automne.

 

asdf

Une séance d’affiches à la Réunion scientifique annuelle a résumé les nouvelles directions prises par la recherche au sein du PCRA et suscité de stimulantes discussions.

Une réunion scientifique annuelle très réussie s'est tenue en juin à Gatineau, au Québec, où plus d'une centaine de participants de partout au Canada ont pris part à des présentations stimulantes et à une séance d'affiches animée. Erin Zuber du Comité consultatif de la communauté de l'AVC faisait également partie des participants. Il a raconté son histoire personnelle de réadaptation post-AVC et a vivement encouragé les chercheurs à poursuivre leurs travaux. 
 
Notre équipe de direction, dirigée par Katie Lafferty, a créé une organisation efficace et allégée cette année encore. Lisez les états financiers vérifiés du PCRA 2017-2018.

Nous avons le meilleur programme de formation en recherche sur l'AVC au pays. Et nos investissements portent fruit.

Il y a plus de 180 chercheurs diplômés et postdoctoraux qui sont membres de notre Association nationale des stagiaires, et notre suivi montre que plus de 80 pour cent d'entre eux restent dans le domaine de l'AVC et y font leur marque. Nous soutenons nos stagiaires par le biais de notre atelier SPiN, de programmes de mentorat, de webinaires mensuels, de forums sur les médias sociaux et plus encore. Nous vous présentons ici quelques-uns de nos superstars.

Dr Timal Kannangara, boursier postdoctoral à l'Université d'Ottawa
 

asdf

Le Dr Kannangara a mis au point une nouvelle technique qui lui a permis d'effectuer des expériences électrophysiologiques sur des cellules souches trouvées dans les régions du cerveau entourant l'AVC. Ses travaux ont démontré comment les cellules souches trouvées dans le cerveau peuvent se connecter aux zones blessées après un AVC et contribuer au rétablissement de l'AVC. Ces travaux ont mené à d'autres projets visant à activer directement ces cellules, en utilisant une technique appelée optogénétique pour voir si ces cellules peuvent influencer directement le rétablissement après un AVC.

Résultats de 2017-2018 : 3 publications, 5 présentations et contribution à l'obtention d'une subvention de fonctionnement de 750 000 $ sur 5 ans des IRSC.

 

 

Dennis Riley Louie, Université de la Colombie-Britannique

Riley Louie est un membre actif de l'Association nationale des stagiaires. Ses recherches portent sur l'étude d'un exosquelette robotique pour favoriser le rétablissement de la marche après un AVC. Il a récemment publié un article qui explique comment le score d'équilibre d'un patient à l'admission peut prédire si à sa sortie d'une réadaptation en milieu hospitalier, le patient aura acquis une marche convenant à une ambulation dans la communauté. 
 
M. Louie est le lauréat de la prestigieuse bourse Vanier d'études supérieures au Canada. Il parle ici de l'importance du programme de bourses de stagiaire du PCRA pour positionner les récipiendaires pour d'autres occasions..

asdf

Nous avons été présélectionnés au concours des RCE de 2018 et nous plaidons en faveur d'investissements supplémentaires dans le rétablissement après un AVC.

Le PCRA fait partie d'un petit groupe de réseaux de recherche sélectionnés dans le cadre du concours 2018 du Réseau de centres d'excellence. Et nous plaidons en faveur d'autres investissements dans le rétablissement après un AVC. Nous croyons qu'il est temps d'agir maintenant parce que les taux d'AVC sont à la hausse et que le système de soins de santé n'est pas équipé pour faire face au fardeau croissant. En 2013, 405 000 Canadiens vivaient avec une invalidité de longue durée à la suite d'un AVC, et ce nombre devrait doubler d'ici 20 ans.
 
Bien qu'un plus grand nombre de Canadiens survivent à un AVC, environ 60 % d'entre eux ont certaines incapacités et plus de 40 % ont des incapacités modérées à graves qui nécessitent une réadaptation et un soutien plus intensifs dans la collectivité. Cependant, seulement 17 % des personnes ayant subi un AVC sont admises dans les services de réadaptation en milieu hospitalier, et la réadaptation en consultation externe est chaotique, désespérément insuffisante et manque de ressources. En fait, une récente Enquête sur les affections neurologiques au Canada a conclu que les personnes vivant avec un AVC reçoivent moins de services de soutien que les patients d’autres affections neurologiques. 
 
Dans le cadre de notre demande au Programme des RCE, nous travaillons d'arrache-pied pour raconter l'histoire de l'AVC et invoquer la nécessité de poursuivre la recherche et l'urgence d'améliorer les soins pour tous les Canadiens. Une décision sur le financement est attendue à la fin de l'automne 2018.

asdf

Nous bâtissons une communauté de l'AVC par nos efforts de communication et de sensibilisation.

Nous continuons à faire croître la communauté de la recherche sur le rétablissement après un AVC grâce à notre nouveau site Web rafraîchi et revitalisé, ainsi qu'à des outils et des ressources en ligne comme FacebookTwitter et notre bulletin électronique mensuel. Pour en savoir plus ou pour vous abonner, envoyez un courriel à info@canadianstroke.ca
 
En plus de créer des liens en ligne, nos chercheurs partagent leurs découvertes lors de conférences nationales et internationales, de réunions publiques, de webinaires et de visites de laboratoires, dont plusieurs sont soulignés dans nos bulletins d'information.
 
Nous travaillons également en étroite collaboration avec notre partenaire Cœur et AVC afin d'éduquer le public sur la question du rétablissement après un AVC. Par exemple, les chercheurs du PCRA ont fait des douzaines d'entrevues avec les médias au sujet de leurs recherches liées au rapport du Mois de l'AVC de 2018 sur les défis uniques auxquels font face les femmes après un AVC, et les membres du Comité consultatif de la communauté de l'AVC du CPSR ont partagé leurs histoires personnelles dans le cadre du rapport sur l'AVC
 
Alors que le problème des handicaps dus à l'AVC continue à prendre de l'ampleur au Canada et dans le monde entier, le PCRA demeure résolu à dégager des solutions novatrices, à bâtir une communauté de l'AVC et à partager de nouvelles connaissances au profit de ceux qui vivent avec les séquelles d'un AVC et de leur famille.